Que sont le VIH et le SIDA ?

Qu'est-ce que le VIH ?

Le virus de l'immunodéficience humaine, ou VIH, est le virus qui cause le SIDA. Il attaque le système immunitaire de l'organisme. En affaiblissant les défenses de l'organisme contre la maladie, le VIH le rend vulnérable à un ensemble d'infections et de cancers qui peuvent mettre la vie en danger. Le VIH est infectieux, c'est-à-dire qu'il peut se transmettre d'une personne à l'autre.

Que se passe-t-il dans l'organisme en cas d'infection à VIH ?

Le VIH infecte les globules blancs qui font partie du système immunitaire de l'organisme. Un système immunitaire fort est nécessaire pour combattre toute une gamme d'infections. Lorsqu'une personne est infectée par le VIH, le virus infecte les cellules et, au fil du temps, le système immunitaire perd progressivement sa capacité à lutter contre la maladie. Peu de temps après le début de l'infection à VIH, le système immunitaire de l'organisme lance une attaque contre le virus au moyen de ses cellules tueuses spécialisées et d'anticorps qui habituellement réussissent à faire temporairement diminuer la quantité de virus dans le sang. Le VIH reste cependant toujours actif et continue à infecter et à tuer les cellules vitales du système immunitaire. Le VIH établit également des réservoirs au sein de l'organisme qui ne peuvent pas être détruits par les médicaments antirétroviraux disponibles. Avec le temps, l'activité virale augmente notablement, et finit par annihiler la capacité de l'organisme à lutter contre la maladie.

Qu'est-ce que le SIDA ?

Si le VIH n'est pas traité, il entraîne presque toujours une déplétion du système immunitaire. L'organisme est alors vulnérable à une ou plusieurs maladies mettant la vie en danger, qui normalement n'affectent pas les personnes en bonne santé. Ce stade de l'infection à VIH s'appelle SIDA, ou syndrome d'immunodéficience acquise. Plus le système immunitaire a été endommagé, plus le risque de décès dû aux infections opportunistes (les infections qui profitent des faiblesses des défenses immunitaires) est élevé. Les experts se sont accordés sur le terme de SIDA au début des années 1980, avant la découverte du VIH, pour décrire le syndrome, nouveau à l'époque, de profonde immunodépression. Aujourd'hui, le SIDA est considéré comme le stade ultime d'une gradation d'infections et de maladies causées par le VIH.

En l'absence de traitement, le VIH entraîne presque toujours une déplétion du système immunitaire. L'organisme est alors vulnérable à une ou plusieurs maladies mettant la vie en danger, qui normalement n'affectent pas les personnes en bonne santé.

En l'absence de traitement, le VIH prend en général de 8 à 10 ans pour arriver au SIDA. Quelques semaines ou quelques mois après l'infection, une personne peut être affectée par une 'maladie d'allure grippale' (maladie de séroconversion) et ensuite se sentir à nouveau en bonne santé. Toutefois, la période qui s'écoule entre l'infection initiale et l'apparition de symptômes évocateurs d'une affection liée au VIH avancée (SIDA) varie, et semble plus courte pour les personnes infectées par une transfusion sanguine et dans le cas d'enfants.

J'apprends que le VIH n'est pas visible et qu'on ne peut pas non plus le sentir. Alors comment savoir si j'ai le VIH, ou si quelqu'un d'autre l'a ?

Il est impossible de dire si quelqu'un a le virus simplement en l'observant ou en lui parlant. La seule manière pour une personne de connaître son statut, c'est de se faire tester 3-6 mois après une exposition possible. Même si le résultat du test est négatif, s'il y a eu une exposition récente il devrait être répété trois mois plus tard. Aujourd'hui, étant donné que les tests sont plus précis, il est possible pour certains tests de détecter les anticorps plus tôt. Il est important de vous faire tester pour votre propre bien-être et celui des autres, ainsi que de connaître les manières de prévenir l'infection et d'encourager les autres à en faire de même.

Comment savoir si j'ai le VIH ?

La seule manière de savoir si vous vivez avec le VIH est de vous faire tester. Les anticorps contre le VIH peuvent être décelés par un simple test qui est disponible presque partout dans le monde. La norme numéro 5 de l'ONU avec nous précise que ce test doit être à votre disposition, en tant que fonctionnaire des Nations Unies, ainsi qu'à celle de votre famille.

Vidéos
Plus d'informations

Pour des informations plus détaillées sur le VIH et le SIDA, voici des sites que nous recommandons :

  • Fiche d'information : 25 ans de SIDA (en Anglais)
    Cette année marquera le 25ème anniversaire de la découverte par des scientifiques des États-Unis de la première preuve clinique d'une maladie qui deviendra plus tard connue sous le nom de syndrome d'immunodéficience acquise ou SIDA. Une fiche d'information sur l'histoire de l'épidémie est maintenant disponible sur le site de l'ONUSIDA.
  • Le cycle de vie du VIH (en Anglais)
    Une description complète du cycle de vie du VIH, par AIDSMEDS.org
  • Les étapes de l'infection au VIH (en Anglais)
    Une description par AVERT.org, une organisation caritative basée au Royaume-Uni